• Accueil
  • C.P 2015
  • En octobre au CDJ : 1 plainte fondée contre Le Vif-L’Express

Communiqué de presse

En octobre au CDJ : 1 plainte fondée contre Le Vif-L’Express

En octobre 2015, le CDJ a déclaré une seule plainte (partiellement) fondée. Elle visait une enquête sur les Frères musulmans publiée en mars dans Le Vif-L’Express. Tous les griefs n’ont pas été acceptés.

La plainte (15-23 Divers c. M-C. Royen / Le Vif-L’Express) visait un ensemble d’articles publié le 6 mars 2015 dans Le Vif-L’Express sous le titre Comment les Frères musulmans ont pris la Belgique en otage. Quatre associations et trois personnes individuelles ont introduit cette plainte qui mentionnait au total une dizaine de griefs. Le CDJ n’en a accepté que trois : l’absence de droit de réplique aux personnes citées (art.22) ; des titres et illustrations qui dramatisent inutilement la problématique abordée (art. 8) et reposent sur des stéréotypes (art. 28) ; et une insuffisance dans la recherche de la vérité (art. 1 et 4 du Cddj). Par contre, pour le CDJ, il n’y a eu ni discrimination, ni stigmatisation d’une religion, ni défaut de rectification d’informations erronées, ni absence de modération des forums ouverts aux internautes…

La responsabilité du choix des titres et illustrations revient à la rédaction, pas à la journaliste auteure des articles.
Par souci de transparence, le CDJ a signalé que la décision a fait l’objet d’un vote dans lequel les deux-tiers des membres ont constaté la présence de fautes. Et pour faire progresser la réflexion déontologique, plusieurs membres ont exprimé dans des opinions minoritaires pourquoi ils ne partagent pas l’opinion de la majorité.

Fin octobre, 14 plaintes sont en traitement au Conseil de déontologie journalistique.

Plainte 15-23

AADJ & CDJ
Résidence Palace, bloc C
Rue de la Loi 155 bte 103
1040 Bruxelles

tél: 02/280.25.14

Inscrivez-vous à notre newsletter

© 2019 AADJ & CDJ - Mentions Légales- Webmaster: